Hello !

Je démarre cette nouvelle série d’articles par un des sujets qui me passionne le plus, la danse.C’est une personne de mon entourage qui a bien voulu témoigner sur ce qu’elle ressentait pour cette passion. Je retranscrits donc ses propos en espérant vous faire partager sa passion comme elle sait si bien en parler.

« Ma passion à moi c’est la danse ! »

Mon 1er cours de danse ? J’avais 2 ans et demi.
Bien sûr c’était plus de l’éveil corporel que de la danse rythmique, mais comme le dit souvent ma mère : « Je suis tombée dedans toute petite ! »
J’ai donc acquis dès mon enfance la rigueur, la discipline et l’éveil à la création.
Adolescente, j’ai découvert le Modern jazz. La musique, la technique, la gestuelle me correspondaient, c’est alors que j’ai commencé à suivre des cours 3 fois par semaine.
Pour moi, chaque nouvelle chorégraphie racontait une histoire. De plus, c’était un excellent moyen pour laisser s’exprimer mon corps.
Chaque gala de fin d’année était une véritable épreuve, un challenge, une poussée d’adrénaline inimaginable
C’est à l’âge de 18 ans que cette passion se transformera concrètement en vocation : rêvant de travailler avec des enfants,  je décide naturellement de me tourner vers le métier de professeur de danse.
Afin de pouvoir réaliser mon rêve, j’ai travaillé des journées entières pendant 3 ans pour pouvoir me payer ma formation. Grâce à mes efforts, j’ai ainsi pu suivre des cours de danse contemporaine et classique, de musique, de kinésiologie, d’histoire de la musique et de la danse et des cours d’anatomie.
J’ai appris à connaître mon corps, mais aussi à l’écouter, je me suis découvert des muscles que je ne pensais même pas avoir.
La fatigue, la sueur, les ampoules et les blessures sont alors devenus mon quotidien durant ces 3 années d’apprentissage.
Malgré cela, j’ai eu le plaisir d’apprendre jour après jour un tas de nouvelles choses comme les différentes techniques de danse, des nouvelles parties de mon corps, la musique : savoir la lire et la « décortiquer » c’est-à-dire compter les rythmes qu’il y a etc…
J’ai appris à me découvrir moi-même d’une manière totalement différente, et surtout, à ouvrir mon esprit.
Tout au long de mes études, j’ai pris plaisir à enseigner tout ce que j’avais appris. Je n’ai jamais cessé de continuer à apprendre en même temps que j’enseignai. J’ai essayé de retransmettre le plus possible mon savoir et ma passion pour la danse à mes élèves.
Pour moi, danser c’est avant tout savoir se lâcher en laissant s’exprimer son corps, et enseigner c’est partager, échanger, écouter : c’est un épanouissement à la fois unique et indescriptible tant qu’on ne le vit pas.

Pour conclure, je dirai que quelque soit la technique pratiquée, que ce soit du classique, de la danse contemporaine, du modern jazz, du salsa ou du rock, le but principal reste le même :danser !
La danse c’est vraiment quelque chose de profond, cela permet de nous évader, de tout oublier, de sentir les battements de son cœur suivre le tempo de la musique…

Au fond, danser c’est tout simplement vivre !

 large (27) large (29)
large (30)
All creds : Weheartit