Hello again !

Pour continuer cette série sur les passions de mes proches, j’avais envie de quelque chose d’un peu différent, qui sorte du domaine du sport. Parce que passion ne rime pas forcément avec sport, passion rime avec un tas d’autres sujets comme l’art, la cuisine, ou encore le jardinage !
C’est donc un article sur le jardinage autrement appelé aménagement paysager que je vais vous partager.

Voici l’anecdote de ce proche qui a su à merveille allier passion ET vocation :

« C’est à l’âge de 14 ans en 5que je me suis découvert une passion pour les travaux de jardinage mais surtout pour l’aménagement paysager.
Avec l’achat d’une résidence secondaire par mes parents, ma passion est naturellement née et s’est accrue au fil des heures passées dans le jardin, à l’entretenir.

Qu’appelle-t-on exactement l’aménagement paysager ? L’aménagement paysager consiste à transformer pour rendre plus pratique et/ou plus esthétique un terrain.
Ce sont exactement les questions que je me posais plus jeune dans le jardin familial : Que pouvais-je faire pour rendre cet espace vert encore plus beau ? Comment mettre la nature encore plus en valeur ?
Deux années passèrent et au moment de choisir une orientation scolaire, je choisis d’en faire mon métier. Au cours de ma formation je découvre un métier dur, où il ne faut pas avoir peur de se salir les mains. En effet, on travaille en extérieur la plupart du temps, sous des conditions météorologiques souvent difficiles qu’on ne peut malheureusement pas contrôler : la pluie, la neige, le vent qui souffle fort, mais aussi le soleil à 35° (voir plus)…
Une bonne condition physique est donc indispensable. On porte beaucoup de charges et de matériaux, les problèmes de dos et de genoux sont fréquents. Mais adopter certaines postures et gestes permet de les diminuer.
Ainsi, même si travailler en extérieur n’est pas tous les jours facile, le fait de côtoyer la nature chaque jour, reste pour moi primordial.

Après l’obtention d’un premier diplôme, et pris d’amour pour ce métier, je décide de prolonger mes études en faisant un BTS puis j’opte pour une année de spécialisation diplômante en construction paysagère.

A terme, j’intègre une entreprise de paysages au sein de laquelle nous avons pour contrat d’embellir les jardins de notre clientèle. Cela passe par la mise à nu du jardin existant si nécessaire, du terrassement, pose de pavé, de dallage, de clôture, de piscine, de bassin, de terrasse bois, montage de muret mais aussi abri de jardin, pouvant aller jusqu’à la mise en place d’arrosage automatique, d’électricité et enfin de végétalisation. Ce que je pensais de cette activité se confirme grâce cet emploi, je constate que le métier de paysagiste me correspond vraiment et que cette passion répond à mes attentes : celle de créer des jardins. Maçonnerie, désherbage, entretien, création de jardins d’intérieur… Le métier de jardinier paysagisteenglobe des activités variées.

La diversité de ce métier est donc un atout supplémentaire pour moi car je ne fais jamais le même travail. Chaque jardin, chaque réalisation est unique. On ne fait jamais la même chose d’un jardin à l’autre et selon les régions. Ce n’est pas un métier monotone.

Et puis, quoi de plus satisfaisant que d’admirer le travail accompli, le jardin embelli et le sourire sur le visage des clients ? En espérant qu’ils y passeront de nombreux moments de détente, de joie et de partage … individuel ou en famille. Autant de plaisir que j’ai eu en le réalisant que pour eux en découvrant le résultat final !  »

Quelques exemples de mes réalisations :

FotorCreated
                                          Avant                                                                                Après

FotorCreated2
                                          Avant                                                                                Après